Entre II Mondes D.Lygg

Livre II : Le Passage               

   Trailer livre II






   Résumé


Couverture du Livre II : Le passage


      Alastar, entre la vie et la mort, est retrouvé par Gabriel, Ahawk et Moumbator, ses fidèles compagnons et frères de l’Ordre Sacré. Transporté en sécurité loin du temple, les uns et les autres guetteront un hypothétique réveil dans l’espoir de découvrir la vérité.

De son côté, Moïra continue de mener un semblant de vie normale à Hidden-Hills aux côtés de ses proches et de Tristan, seule Nel sa meilleure amie manquant à l’appel. Heureuse avec le jeune homme, elle se laisse emporter par des sentiments nouveaux et intenses qui les rapprochent encore un peu plus l’un de l’autre, jusqu’à les lier profondément. Seulement, Moïra sait en son for intérieur que sa situation dans le monde des Hommes est précaire. Le besoin de renouer avec ses véritables racines, et celui de rencontrer ses parents biologiques se fait plus fort à chaque instant.

Inconsciente du véritable danger qui la menace, la jeune femme envisage de passer de l’autre côté pour obtenir des réponses.

Tandis que les sirènes de l’autre monde se font de plus en plus pressantes, les Ténèbres grondent en secret. Mais Samain approche à grands pas, ouvrant le passage...

   Focus sur les gardiens de l’Ordre Sacré


Alastar, un des gardiens les plus respectés de son Ordre pour sa droiture et ses compétences de combattant. Dans le livre I, nous découvrons ses origines écossaises à travers sa langue maternelle, le gaélique. Il est souvent décrit comme mystérieux et distant, voire torturé. En réalité, ce gardien cache derrière son impassibilité un lourd passé de guerrier, jalonné de deuils et de sacrifices, depuis longtemps enfui sous une carapace d’acier. Dans Réminiscences, c’est lui qui découvre et apprend à Moïra sa véritable identité et décide de la prendre sous son aile. Ses recherches et son intuition l’ont mené à soupçonner un complot visant la jeune femme derrière sa mission dans le monde des Hommes. Loyal envers les siens et son ordre, Alastar exigera des réponses qu’il obtiendra de la plus odieuse des façons. Bientôt, pour les gardiens de l’Ordre Sacré sonnera l’heure de la vengeance et non plus des interrogations…

En tant que Gardien, Alastar se bat le plus souvent avec ses cimeterres (sabres), symboles de l’Ordre Sacré. Toutefois, ses armes fétiches restent l’épée et le sgian dhu (poignard écossais, typique des Highlands).

Gabriel, gardien de l’Ordre Sacré aux côtés d’Alastar. Les deux hommes se connaissent depuis de nombreux siècles et sont proches l’un de l’autre. Ils le sont assez pour qu’Alastar lui remette le parchemin dans lequel il lui explique tout ce qu’il s’est passé depuis sa mission dans le monde des Hommes afin de rechercher une activité anormale (fin, livre I). Bien que proches, les deux hommes ont des caractères diamétralement opposés. Tandis qu’Alastar apparait comme froid et peu bavard, préférant garder ses distances, Gabriel est au contraire jovial et charmeur. Mais ne pas s’y méprendre, il reste l’un des meilleurs gardiens de l’Ordre et un redoutable adversaire pour quiconque désirera l’affronter.

Arme fétiche : l’arbalète.

Ahawk, à l’instar d’Alastar et Gabriel, est un gardien de l’Ordre Sacré. Son caractère explosif et ses nombreux tatouages sur le corps, ainsi que sur une partie du visage, impressionnent ceux qui le rencontrent pour la première fois. Son véritable nom n’est connu que de lui seul, « Ahawk » faisant référence à ses tomahawks qu’il manie comme un prolongement de ses propres mains.

Arme fétiche : ses tomahawks.

Moumbator, est le gardien de L’Ordre Sacré le plus énigmatique. Il est très secret et parle très peu, préférant observer. Le physique de ce gardien à la peau d’ébène impressionne également, à cause de son immense carrure et des scarifications qu’il porte au visage. Il fait souvent équipe avec Ahwak, dont il est très proche.

Arme fétiche : le fléau.

   Personnages


Breda est une créature de l’autre monde dont la beauté n’a d’égale que ses immenses dons, faisant d’elle une fée appartenant à la catégorie dite supérieure, car capable de contrôler et de commander aux éléments naturels. Elle est aussi la mère biologique de Moïra, fruit de ses amours avec un mortel. D’ailleurs, la ressemblance entre la mère et la fille permettra à Alastar d’identifier Moïra. Malheureusement, son amour pour Aoden lui valut sa disgrâce et la perte de son don de passage. Dans le plus grand secret, celle-ci a envoyé son unique enfant dans le monde des Hommes pour la protéger du courroux des Autorités Supérieures qui n’auraient pas permis sa naissance, contraire aux lois entre les deux mondes.

Aoden est le père de Moïra. Le début de son histoire avec Breda ressemble aux anciennes légendes racontées sur les fées à propos de l’enlèvement de mortel qu’elles séduisaient sur leur chemin. Donc selon la légende, alors qu’il était un jeune et valeureux chevalier Aoden fit une rencontre inattendue dans les bois où il était parti chasser avec ses compagnons, et disparu par la suite sans laisser de trace. Il est un des rares mortels à avoir eu le privilège de contempler une fée supérieure de l’autre monde. Celle dont son chemin a croisé la route se nomme Breda…

Etar, le sorcier-nécromancien. Il est l’ennemi juré de la mère de Moïra. Ce sorcier est à l’origine de bons nombres de malheurs… Le bruit court dans les profondeurs des ténèbres qu’il se cache dans les territoires de l’extrême Est, où se regroupent les troupes de la mort sous la direction des elfes noirs.

Riyes, il est le frère de feu Rohr l’elfe noir vaincu par Alastar. Celui-ci a repris la tête des elfes noirs à la mort de son aîné, et s’apprête à prendre le commandement conjoint des troupes de la mort.

Romann'd'Har (elfe blanc) est le prince héritier du trône du peuple elfique. Caractéristique physique : grand, svelte et gracieux de par sa condition elfe, il porte ses longs cheveux blancs généralement attachés en demi-queue de cheval. Ses yeux sont d’un bleu gris comme ceux de sa sœur. Il appartient à l'ancien et noble peuple des Tuata Dé Dannan (actuels "Elfes Blancs"), qui ont chassé les elfes noirs du Sidh (le territoire des elfes) à cause de leur vilénie et de leurs rapports jugés trop étroits avec les Ténèbres.

Siegfried, le nain : d’un caractère jovial et enjoué, lui et son frère Edmund accueillent à leur domicile Alastar et ses compagnons, leur offrant ainsi un peu de confort dans leur long périple. Mais le simple fait que la maison de Siegfried se trouve sur le territoire du Sidh cache en réalité une vérité plus complexe que celle de la simple reconnaissance des elfes pour son travail de forgeron.

Zaccaria Stenza : mercenaire contrebandier. Capitaine du navire nommé l'Alcazar.


   Nouveaux lieux !



Le Sidh : Vaste étendue de terres riches et fertiles s'étendant de la mer jusqu'au coeur des terres immortelles. Ses occupants sont les Elfes blancs descendants du noble peuple des Tuata Dé Dannan. En son coeur se cache la cité elfique, fief des Elfes blancs.

Le port d'Amzar : Situé sur les terres Sud du monde féerique. Lieu de commerce et de trafic en tout genre. Principal port d'attache des contrebandiers (mercenaires des mers mi-hommes mi-mamifères marins).